Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 13:53

 

Conclusions et ouvertures

 

 

Avec un lest historiquement et politiquement plus consistant que celui des Français en 1981, nous voyons aujourd'hui accéder au gouvernement brésilien un président (Lula) et un parti (PT) qui portent depuis longtemps nos luttes et nos espoirs de liberté. Dans ce sens, en guise de conclusion, nous désirons évoquer quelques analyses relatives aux modes d'action des intellectuels dans leur relation avec l'Etat, le quotidien et les pouvoirs.

 

 

Quant la « rigueur » prétendument indispensable à la gestion (capitaliste) du socialisme a succédé la douce «austérité» initiale du gouvernement Mitterrand, Michel Foucault a proposé de faire de l'éthique une politique.

 

 

 

« Le travail d'un intellectuel n'est pas de modeler la volonté politique des autres ; il est, par les analyses qu'il fait dans les domaines qui sont les siens, de réinterroger les évidences et les postulats, de secouer les habitudes, les manières de faire et de penser, de dissiper les familiarités admises, de reprendre la mesure des règles et des institutions et, à partir de cette reproblématisation (où il joue son métier spécifique d'intellectuel) de participer de la formation d'une volonté politique (où il a son rôle de citoyen à jouer) » (Foucault, 1994 a : 676-677).

 

 

Ces mots s'accordent à d'autres, de 1972, quand Foucault avait mis l'accent sur la différence entre l'intellectuel universel,de la « conscience et éloquence» - qui dit la vérité à ceux (et/ou au nom de ceux-ci) qui ne peuvent la dire - et l'intellectuel spécifique,« objet et instrument » - celui qui se reconnaît comme faisant partie de dispositifs de pouvoir et qui a besoin de transformer ses théories en systèmes régionaux de lutte (Deleuze et Foucault, 1979 : 70-71).

 

 

Tournée vers l'importance éthico-politique de la vie quotidienne, cette forme de problématisation semblait absorbée par le Parti Socialiste dans la route qui conduisait à la victoire électorale. Cependant, pendant que Foucault généalogise la constitution des sujets «désireux de normes» pour lui opposer un art de l'auto-gouvernabilité, les nouveaux gouvernants ne savent que répéter : « obéissez ! » et, entre autres mesures aussi sûrement néo-libérales que désastreuses, ils instaurent une nouvelle politique d'immigration, prenant en chasse de façon implacable tous les « clandestins ».

 

 

Face à ce panorama, Félix Guattari (1986 a : 32-33) évalue qu'un débat effectif entre le pouvoir et l'intelligentsiadevrait mettre en question : l'anti-production qui marque le fonctionnement des partis de gauche ; les perspectives d'évolution vers des sociétés multiraciales et transculturelles ; la politique de transformation de l'habitat, de l'urbanisme, de l'Education Nationale, des prisons, des hôpitaux psychiatriques ; l'opportunité de l'utilisation de crédits publics pour construire des bombes à neutrons ou des sous-marins nucléaires ; les initiatives concrètes en faveur de l'émancipation économique et sociale du Tiers-monde.

 

 

Malheureusement, un tel débat n'est pas amorcé, mais Guattari continue à dialoguer, au moins, avec ceux qui ne sont pas encore devenus sourds, par des doses massives de cynisme pseudo­démocratique. Gouvernants ou non, beaucoup de Français ne l'écoutent plus, mais d'autres voies sont ouvertes : il est invité au Brésil (Guattari 1982 ; Guattari et Rolnik, 1986) et même au Japon où le nouveau paradigme des entreprises, prétendue panacée pour tous les problèmes, l'inquiète beaucoup. Mais il se sent quand même atteint par le désenchantement général :

 

 

« Je suis de ceux qui vécurent les années soixante comme un printemps qui promettait d'être interminable ; aussi ai-je quelque peine à m'accoutumer à ce long hiver des années quatre-vingt ! » (Guattari, 1986b : 7)

 

 

En examinant le parcours de la gauche, il cherche les raisons de l'échec de l'expérience gouvernementale en cours. Il répudie les explications faciles dues au manque d'idées, à la résistance des conservateurs et surtout à la « crise » qui a toujours bon dos :


« Plutôt que de continuer à mettre les nouvelles technologies au service des hiérarchies et des ségrégations oppressives (...), les socialistes auraient été mieux avisés d'explorer les possibilités qu'elles offrent en matière de concertation collective, et de démultiplication des instances de décision. (...) Les leaders socialistes ont tellement pris l'habitude de traiter le peuple sur un mode infantilisant, comparable en tous points à celui des leaders de droite, qu'ils ne se sont peut-être même pas aperçus à quel degré ils s'en étaient distanciés. En fait, ils n'attendent plus de lui qu'un soutien global, de   caractère exclusivement électoral, sans participation en feed-back » (idem : 10-11).

 

 

 

Heliana de Barros Conde Rodrigues

 

 

Mis en ligne par Benyounès et Bernadette Bellagnech

 

 

voir aussi : http://journalcommun.overblog.com


 

 

 

et : http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 13:40

 

 

 

Chers amis, je partage avec vous cette bonne nouvelle : la publication de mon livre Les sciences de l'éducation en France: institution, mouvements et discours, Bogotá, Editorial Magisterio, 2013. C'est une réflexion sur cette discipline universitaire et c'est le premier livre de cette nature publié en Colombie.
 
Amitiés
 
Armando Zambrano Leal

Libro-reciente-de-Armando-Zambrano-Leal-1bis.jpg
Libro-reciente-de-Armando-Zambrano-Leal-2ter.jpg
Libro reciente de Armando Zambrano Leal 3
Libro-reciente-de-Armando-Zambrano-Leal-5.jpg

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 20:07

 

Chers Amis,

 

C'est la rentrée pour tous, mais sans doute des rentrées différentes. Pour celle concernant l'université, elle fait suite, j'espère à des moments récréatifs et conviviaux.

 

Comme la plupart d'entre vous le savent, à l'initiative de Véronique Boy doctorante au sein du Laboratoire Expérice Paris 8, je suis associé pour préparer des journées d'Etudes internationales qui se tiendront les 21 et 22 novembre 2013 à l'Amphi X de Paris Saint-Denis Vincennes. Elles s'inscrivent dans le cadre de la convention Internationale des droits de l'Enfant, qui enclenche des paroles d'acteurs autour du 20 Novembre, date anniversaire proclamée par l'UNESCO.

 

Le  thème central : "L'école en et hors les murs : recherche d'accord".

 

Vous trouverez ci-joint le projet de programme bien avancé. Reste à valider quelques interventions.

 

Afin de donner de la consistance à ce travail de recherche, aux interventions de professeurs venant d'horizons divers, de témoignages d'initiatives différentes de celles de l'enseignement formel, nous avons pris l'initiative de lancer un appel à contribution par l'écriture d'un article dont vous trouverez en pièce jointe "les ingrédients"... Nous comptons sur vous pour alimenter nos  réflexions et intuitions, les remettre en questions, porter témoignages sur vos pratiques, indiquer des lectures novatrices de tout horizon sur ces questions d'avenir... Le tout pourrait déboucher sur un numéro spécial des IrrAIductibles en y adjoignant les contributions de nos amis Russe, Bouriate, Brésilien, de l'Education populaire...?

 

Nous espérons que notre démarche vous encouragera à taper sur  vos claviers.

 

Dans cette attente, nous restons à votre disposition pour toutes infos complémentaires.

 

Envie de nous donner un coup de main à la préparation, à l'accueil, à la prise de note, à l'animation d'ateliers ; de nous metttre en contact avec des intervenants que vous connaissez... n'hésitez surtout pas chacune et chacun est le bien venu...

 

Nos contacts :

Véronique BOY : veroniqueboy@yahoo.fr <veroniqueboy@yahoo.fr>;

Philippe Walquemane : philippe. colcoparis@yahoo.fr 

 

Amicalement à tous à très vite...

 

Philippe Walquemane

 

 

Appel à contribution :

 

A l'initiative de deux doctorants, le laboratoire Experice de l'université de Paris 8 Vincennes, dans le cadre de l'anniversaire de la Convention Internationale des Droits des Enfants, organise un colloque international les 21 et 22 novembre 2013 à l'université de Paris 8.

 

Nous souhaitons aiguillonner une réflexion collégiale et croisée à partir du thème retenu :

 

« L'école en les murs et hors les murs : en recherche d'accord. »

 

Il s'agit, au cours de deux journées de travail d'entendre les contributions théoriques de chercheurs latino-américain ; Biélorusse ; Lakoute ; des universités de Nantes- Tours-Saint-Quentin...de partager des pratiques d'enseignements, d'apprentissages autour, à partir de l'école dans la Nature, Ecologique, Nomade ; de confronter les champs complémentaires de l'Education nationale officiels, ceux déployés par le monde associatif, les relations internationales et les mouvements d'Education Populaire source de pédagogies innovantes, de pratiques coopératives qui placent les enfants et les jeunes au cœur de leurs apprentissages et qui en font les initiateurs de leurs questionnements et de leurs recherches de raisonnement appliqués à leur vie citoyenne au quotidien.

 

A cette occasion, nous lançons un appel à contribution pour la rédaction d'articles n'excédant pas 3500 signes, tapés casse 12, New Roman, avec titre de l'article, mots clés, références d'auteurs.

 

L'article peut être rédigé en Portugais ; Russe ou Français.

 

L'article est à transmettre exclusivement par mail, accompagné d'une courte présentation du rédacteur jusqu'au 15 Octobre 2013 à l'adresse suivante : philippe.colcoparis@yahoo.fr.

 

Les articles ne devront pas paraître dans d'autres contributions.

 

Le conseil scientifique du colloque sélectionnera les articles qui paraîtront dans les actes du colloque au cours du premier semestre 2014.

 

Les auteurs en seront informés début novembre 2013 au plus tard.

 


Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 13:49

 

Cher Benyounès,


Voilà un appel à contribution qui vaut peut-être la peine de diffuser.

Bien à toi

Leonore.

 

 

CALL FOR PAPERS


 

“Karel Kosík and Dialectics of the Concrete

Prague, 4– 6 June 2014

 

 

A conference organised by the Department for the Study of Modern Czech Philosophy, Institute of Philosophy, Academy of Sciences of the Czech Republic.


 

In 1963 Karel Kosík published his path-breaking book Dialectics of the Concrete. It made an impact on both Marxist and non-Marxist thinkers, in Czechoslovakia and throughout the world. In this work Kosík set for himself an ambitious task – to re-think the basic concepts of the Marxist philosophical tradition and to employ them in the analysis of social reality. In the course of his analysis he touched on a wide array of issues that are still relevant today, including the problem of mystification or the “pseudo-concrete,” the social role of art, the conception of reality as a concrete totality, the conception of the human being as an ontoformative being, the systematic connection between labour and temporality, the relationship between praxis and labour, and the explanatory power of the dialectical method.


 

We would like to explore Kosík´s seminal work in both breadth and depth. To that end, we welcome papers addressing the following topics:


 

· Kosík in dialogue with other thinkers, such as Hegel, Marx, Labriola, Gramsci, Lukács, Heidegger, Marcuse, Popper, Gonseth, and Weber.

· Kosík´s response to other currents of thought, especially phenomenology, structuralism, existentialism, critical theory, and positivism.

· Kosík’s work in relation to other varieties of Marxist humanism.

· Dialectics of the Concrete in the context of Kosík´s overall philosophical oeuvre.

· Dialectics of the Concrete and its influence on political theory, aesthetics, theology, cultural anthropology, sociology, pedagogy, and other fields.

· The reception and critique of Kosík´s Dialectics of the Concrete in different parts

of the world, such as East-Central Europe; in Germany, Italy, Russia, and Scandinavia; the Anglophone, Francophone, Hispanophone, and Lusophone worlds; China, Japan, and other countries in Asia.

 


Papers addressing other topics related to Kosík's work are also welcome.


 

The conference will be conducted in English. Proposals – including a title and an abstract of 100 – 200 words – should be sent by 31 December 2013 to landa@flu.cas.cz. Submissions must be in .doc or .rtf format. Notice of acceptance will be sent by 30 January 2014. A conference fee of 100 Euros (60 Euros for students) will cover the costs of organising the conference (including conference accessories and coffee breaks). Details about the method of payment will be announced after abstract acceptance. The conference proceedings will be published as a book in 2015.

 


 

Organisers : Ivan Landa, Jan Mervart, Joseph Grim Feinberg

 

 

 

International Organising Committee : Johann P. Arnason, Peter Hudis, Joseph G. Feinberg, Ivan Landa, Michael Löwy, Jan Mervart, Francesco Tava

 

 

 

Transmis par Leonore Bazinek

 

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 13:43

 

Actualités de L’ESS

 

 

Étude sur l’emploi des jeunes dans l’ESS

 

 

Fin 2012, l’Observatoire national de l’ESS – CNCRES a lancé un travail sur l’emploi des jeunes dans l’économie sociale et solidaire (ESS). Il fait suite à l’étude précédemment menée en 2011 sur le vieillissement des salariés de l’ESS, étude qui a permis de mettre en lumière deux réalités :

- d’une part, une pyramide des âges dans les structures de l’ESS largement à la défaveur des jeunes de moins de 30 ans : ils représentent en effet seulement 19% des effectifs salariés ;

- d’autre part, plus de 600 000 départs à la retraite à anticiper d’ici 2020 et par conséquent un besoin de renouvellement important des équipes.

 

 

Télécharger l’étude :

http://www.cncres.org/upload/gedit/12/file/observatoire/L'emploi%20des%20jeunes%20dans%20l'ESS-Rapport%20d'%C3%A9tude-CNCRES.pdf

 

 

 

Journée de l’ESS le 17 septembre à MLV

 

Les 33èmes Journées de l’Association d'Économie Sociale auront lieu à Marne-la-Vallée, les jeudi 12 et vendredi 13 septembre 2013 sur le thème des nouvelles frontières de l'Économie Sociale et Solidaire. Elles sont organisées par la Chaire ESS de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et par le laboratoire ÉRUDITE (Équipe d'accueil 437).

 

Infos et inscriptions sur http://association-economie-sociale.univ-paris1.fr

http://association-economie-sociale.univ-paris1.fr/JA%C3%89S.htm

 

 

 

Transmis par Bernard Jabin

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 09:21

 

MGEN

 

 

 

La MGEN partenaire de ‘sentez-vous sport »

 

 

Durant une semaine et pour la 4ème année consécutive, « Sentez-vous sport » sera une grande fête, réunissant petits et grands autour des sports et des bienfaits de leur pratique pour la santé. L’objectif ? Permettre de découvrir, dans un cadre adapté et de façon gratuite, une centaine de sports et activités sportives diverses.

 

 

Plus de 500 événements seront organisés sur l’ensemble du territoire pour inciter à davantage pratiquer des activités physiques de façon régulière et encadrée. Et faire mieux connaître les conséquences extrêmement positives du sport sur le bien-être et la santé.

 

 

Acteur de santé et de prévention, le groupe MGEN a souhaité accompagner cette initiative du comité national Olympique français (CNOSF). Aux côtés d’autres acteurs économiques et institutionnels tels que les ministères de l'Éducation nationale et de l’Enseignement Supérieur, le groupe MGEN était un partenaire naturel de cette semaine du sport et de la santé, qui mobilisera les fédérations et institutions sportives, mais aussi l’école, les universités et les collectivités locales.

 

 

Plus d’info sur : « Sentez-vous sport » ou sur la page Facebook de l’événement.

 

 

 

Transmis par Bernard Jabin

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 14:20

 

MAIF

 


Dans Dès la rentrée, adaptez votre assurance auto à vos besoins !

 

 

La voiture est un outil essentiel pour se rendre à son travail, accompagner ses enfants à l'école, faires ses courses... et souvent, pour obtenir une totale tranquillité d'esprit, il est nécessaire d'assurer son véhicule avec une formule tous risques pour être certain de poursuivre ses déplacements suite à une panne, un vol ou un accident. Mais cette solution n'est pas toujours acceptable financièrement, notamment pour les jeunes qui sont très regardants sur leur budget.

 

 

C'est pour ces raisons et parce qu'elle a à coeur de permettre à tous d'être bien couverts que la MAIF propose, depuis juin 2011, des Options, accessibles même aux détenteurs de véhicules anciens et de formules d'assurance au tiers :

- Option Assistance Panne 0km qui permet d'être dépanné partout, même à son domicile,

- Pack mobilité ; en complément de l'assistance Panne 0km, il est possible d'obtenir un prêt de véhicule en cas de panne, d'accident ou de vol. En cas d'immobilisation d'un véhicule adapté au handicap, la MAIF donne la possibilité de continuer à se déplacer : prêt d'un véhicule adapté aux besoins (selon les disponibilités locales), ou bien remboursement des frais de transports alternatifs (Taxi, VSL,...) dans la limite d'un plafond journalier,

 

- Option Objets transportés qui couvre à la fois les biens privés et les biens professionnels en valeur à neuf pendant 1 an.

 

 

La MAIF répond ainsi toujours plus aux attentes de ses sociétaires en leur offrant plus de modularité et de souplesse dans la gestion de leur contrat www.maif.fr

http://www.maif.fr/particuliers/auto-moto/assurance/options.html

 

 

 

Nouveau sur Facebook....Et si on parlait Éducation?

 

 

L’engagement de la MAIF, en faveur de l’accès à l’éducation pour tous, trouve un nouvel écho sur le web. Après le succès de la page Apprendre consacrée aux gestes de 1ers secours (près de 40 000 fans !) et l'expérience en ligne « Regards croisés sur l'éducation » qui a fait débattre parents et enseignants, une nouvelle page Éducation parents-profs a été lancée fin mars et compte déjà près de 9 500 fans.

 

 

Son but : favoriser le dialogue entre parents et professionnels de l'éducation. Ce dispositif se décline également Google+, Twitter et You tube. Ces espaces se veulent des lieux d'échange et de partage où tous les points de vues pourront s'y compléter, confronter, conforter toujours dans le respect de chacun.

 

 

Pour en savoir plus : www.maif.fr

 

http://www.maif.fr/la-maif-s-engage/engagement-societal/favoriser-education/education-parents-profs.html

 

 

et pour rejoindre la page : www.facebook.com/educationparentsprofs

 

 

Transmis par Bernard Jabin

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 10:27

 

La ligue de l’enseignement

 

 

Nantes accueillait du 27 au 30 juin dernier notre 95ème congrès. Près de 700 personnes ont assisté aux tables rondes et ateliers organisés autour de notre question de congrès : « un avenir par l'éducation populaire ». La conférence d'introduction, avec les participations de Cynthia Fleury, philosophe, et Marc-Olivier Padis, directeur de rédaction de la revue Esprit, s'est déroulée devant un auditoire attentif et a ouvert la marche à différentes tables rondes et ateliers consacrés au thème de la société créative, de la société interculturelle ou encore de la solidarité.

 

 

L'année 2013 aura été marquée par la participation de trois ministres - Vincent Peillon, Valérie Fourneyron et Benoît Hamon - qui ont témoigné leur attachement aux valeurs et aux actions défendues par notre mouvement. Notre ministre des Sports, de la Jeunesse, de la Vie associative et de l'Éducation populaire a même profité de l'événement pour formuler cinq engagements en faveur du monde associatif et de la jeunesse en annonçant notamment une future loi permettant de donner, enfin, une définition légale de la subvention.

 

 

 

Sur la partie assemblée générale, nous pouvons nous réjouir du vote du rapport moral et du rapport financier, approuvés respectivement à 96,91% et 98,77%. Enfin, Eric Favey a clôturé le congrès en énonçant les perspectives pour préparer l'avenir de la Ligue de l'enseignement et son 150ème anniversaire. Parmi ces perspectives, la nécessité pour notre mouvement de poursuivre le travail d'accompagnement de la réforme de l'École, de promouvoir au quotidien une laïcité de conviction, d'amplifier l'action des jeunes - la relève - au sein de notre mouvement. Et de préciser enfin, que la Ligue de l'enseignement, comme elle avait pu le faire lors de la Présidentielle en 2012, contribuera au débat public en vue des prochaines élections municipales et territoriales de 2014 et 2015 en formulant des propositions.

 

 

 

Transmis par Bernard Jabin

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 14:55

 

L'histoire des Francas à travers ses militants

 

 

Lors de leur 50e anniversaire en 1995, les Francas ont donné la parole à une cinquantaine de militants, jeunes et moins jeunes, en leur posant deux questions :

• dans quelles circonstances as-tu rencontré les Francas?

• dans ton parcours personnel ou professionnel, que t'ont-ils apporté ?

 

 

A l'occasion de la dernière Assemblée générale nationale des Francas qui s'est tenue à Créteil en mai 2013, les Francas du Val-de-Marne et la Fédération nationale ont organisé une soirée d'animation autour du fonds des Francas conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne par le Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d'éducation populaire (PAJEP).

 

 

Ce moment a été l'occasion de découvrir cinq de ces témoignages, ceux de Fernand Bouteille, Raoul Dubois, Roger Boquié, Jean Naty-Boyer et Pierre de Rosa.

 

 

A votre tour, découvrez ce document audiovisuel unique retraçant le parcours de ces camarades qui ont marqué l'histoire du Mouvement sur www.youtube.com

 

http://www.youtube.com/watch?v=tywcbd75lho&feature=youtu.be

 

 

Transmis par Bernard Jabin

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 14:30

 

DDEN

 

 

 

Motion du congrès

 

 

Les DDEN, réunis pour leur 99ème Congrès à Troyes constatent avec satisfaction que l'Éducation Nationale est redevenue la priorité du gouvernement. Ils ont approuvé la réforme des rythmes scolaires, et apprécient la décision de rappeler la devise de la République au fronton de nos écoles publiques. Mais ils dénoncent la confusion qui s’aggrave entre le service public et le privé et rejettent l’idée d’une loi qui imposerait la devise républicaine aux établissements privés.

 

 

Réaffirmant leur indéfectible adhésion au principe de laïcité, ils accueillent favorablement la mise en place d’un observatoire de la laïcité opérationnel, d’un enseignement laïque de la morale et restent fidèles au Serment de Vincennes.

 

 

*Ils demandent :


- que la laïcité, fondement de l’école de la République, soit aussi inscrite au fronton des écoles publiques.

- que soient réaffirmée intégralement la loi de 1905, abrogées toutes les lois anti-laïques ainsi que toute notion visant à instaurer la parité entre l’enseignement privé et l’enseignement public,

- que disparaissent la loi Carle, tous les textes nés à la suite des accords Lang-Cloupet - en particulier la charte de la Formation signée en 2004, rédigée par l’enseignement catholique, la circulaire Guéant sur la conférence départementale de la liberté religieuse.

 


*Ils attendent la suppression des statuts dérogatoires dus au Concordat de 1801 et aux lois Mandel de 1939.

 

 

 

Concernant la refondation de l’école, ils veilleront à ce que l’ouverture du périscolaire à la charge des communes n’aggrave pas les inégalités, et ne donne pas naissance à une territorialisation de l’enseignement menaçant l’égalité devant le droit à l’instruction. Ils souhaitent que les aménagements nouveaux de la journée scolaire préservent les principes d’obligation et de gratuité, conditions de la réussite pour tous, notamment en assurant aux enseignants - mais aussi à tout le personnel d’encadrement,- communal et associatif- une véritable formation,

 

 

- Ils demandent que soit garanti le caractère laïc des personnels et associations intervenantes.

 

 

- Ils rappellent leur attachement au principe de la scolarisation des moins de 3 ans, à celui de « une commune -une école publique », au maintien des écoles rurales,

 

 

- Ils requièrent le rétablissement des RASED - ou la création de toute autre structure à même vocation- tout comme celui de la médecine scolaire ; ils souhaitent aussi que l’effort d’encadrement soit poursuivi en direction des enfants en situation de handicap.

 

 

- Ils demandent que le Code de l’Éducation soit respecté dans tous les départements et assure la présence de DDEN sur tout le territoire de la République.

 

Conscients de l’importance de la place que la loi, transcrite dans le Code de l’Éducation, leur assigne, ces « amis de l’école publique », veulent continuer à veiller aux bonnes conditions de vie des enfants à l’école et autour de l’école, et inscrire leur action dans la défense de la laïcité.

 

Ils souhaitent que leur mission soit mieux reconnue par une représentation notamment au Conseil Supérieur de l’Éducation, à la Commission nationale pour la réussite éducative, à la Commission de la laïcité, par une voix délibérative aux CDEN et un siège au futur conseil école-collège.

 

 

La Résolution générale a été adoptée à l’unanimité par le Congrès le dimanche 16 juin 2013

 

 

Transmis par Bernard Jabin

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0