Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 11:01

Analyse institutionnelle et biographies

 

Dans un article publié dans le n°12 des irrAIductibles, G. Weigand et R. Hess présentent ce programme biographique (1). Dans ce texte, ils expliquent qu'ils viennent d'instituer un programme de recherche à l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (Ofaj) qui est/ doit servir de base pour développer un travail international. Ce programme commence en juillet 2007. Voici la description qu'ils donnent de ce chantier :

«L'éducation comparée a trop longtemps été exclusivement statistique, donc statique. Elle ne prend pas en compte les continua ni temporel, ni anthropologique du moment pédagogique ou éducatif. Nous faisons l'hypothèse que la recherche biographique est un complément de perception indispensable sur les dynamiques d'insertions nationales et internationales. Sur le terrain franco-allemand, un chantier biographique de personnalités ayant accomplies un destin franco-allemand a été conçu en 2000-2002, par R. Hess et G. Weigand, présenté et publié par R. Hess dans le cadre d'un colloque à Berlin en 2002 sur les sciences de l'éducation en Allemagne et en France (2), et expérimenté par R. Hess et Gabriele Weigand en 2000-2007».

 

 

Pour travailler dans cette direction, durant huit ans, G. Weigand et R. Hess ont produit ensemble :

- leurs deux histoires de vie croisées, conçues selon deux modèles différents, mais centrées sur l'éducation tout au long de la vie d'un professeur français et d'une enseignante allemande,

- l'échange de leurs journaux professionnels,

- une correspondance scientifique qui compte plusieurs centaines de lettres.

 

Ces productions ont pour but de servir de références dans un programme de formation de jeunes chercheurs à la biographie scientifique. Ces travaux vont être publiés, au fur et à mesure du développement de ce programme.

 

En effet, en juillet 2007, commence un programme de formation de jeunes chercheurs, dans lequel un doctorant allemand et un doctorant français font ensemble la biographie d'une figure, d'une personnalité d'un des deux pays. À terme, ce programme se propose de conduire 60 biographies significatives (30 allemandes et 30 françaises) dans des disciplines et métiers différents. Les biographies (120 à 240 pages) seront publiées dans une collection spécifique. L'équipe d'encadrement de ce projet est formée de Remi Hess (Prof. Paris 8, Experice) Jean-Louis Le Grand (Prof. Paris 8, Experice), Kareen Illiade (doctorante Experice), pour la France; Gabriele Weigand (Prof, Univ. Karlsruhe), Barbara Friebertshâuser (Prof. Univ. de Francfort), Lars Schmelter (junior professeur de Karlsruhe), pour l'Allemagne.

 

 

Dans la suite de cet article, les auteurs envisagent une extension de ce programme de recherche, notamment avec l'Algérie. Ils écrivent :

«En ce qui concerne cet axe Experice-Karlruhe, Remi Hess et Gabriele Weigand sont intervenus ensemble durant 15 jours sur le thème Pédagogie institutionnelle et biographie, en Colombie en avril 2007. Ce travail d’intervention à Cali, Cartagena... s'est fait à la demande d'Armando Zambrano, correspondant d'Experice en Colombie, et auteur d'un livre sur l'expérience et la formation.

 

Nous préparons actuellement une rencontre en Algérie, en collaboration avec Mohamed Daoud, et l'Institut français de Constantine sur le thème de la théorie des moments et le biographique. Il devrait avoir lieu en octobre ou novembre 2007».

 

Il me semble que l'exploration du biographique serait un moment important dans la recherche en sciences de l'éducation en Algérie. De ce point de vue, le travail franco-allemand peut nous y aider.

 

G. Weigand et R. Hess sont engagés dans une relecture des apports de la pédagogie et de l'analyse institutionnelle. Depuis 2006, ils ont édité ensemble un ouvrage collectif sur L'observation participante dans les situations interculturelles (Paris, Anthropos, 2006; trad. allemande, Francfort, Campus, 2007), Analyse institutionnelle et Socianalyse(en collaboration avec G. Lapassade, R. Lourau, P. Ville ; AISF, Paris, 2006, 354 pages). La relation pédagogique (Paris, Anthropos, 2007, 300 pages), La Passion pédagogique (Anthropos, 2007, 200 pages). En 2008, Gabriele Weigand va éditer La pratique du journal, de RemiHess en allemand, en y ajoutant une étude sur la pratique du journal en Allemagne. De plus, ensemble, ils ont publié de longues préfaces à la réédition de L'organisation du travail, de Frédéric Le Play (8 édition, Paris, Anthropos, 2006) et au Mythe de l'identité de P. Boumard, G. Lapassade et M. Lobrot (Paris, Anthropos, 2006)... À travers tous ces textes, GabrieleWeigand et Remi Hess nous apparaissent, aujourd'hui, comme les principaux animateurs du mouvement de l'analyse institutionnelle.

 

(1) Remi Hess, Gabriele Weigand, «Pour un développement des écrits biographiques en analyse institutionnelle et en éducation», Les irrAIductibles n°12, juin 2007, pp. 223-240.

 

(2)  R. Hess, "Histoire de vie", in J. Beillerot, Christoph Wulf,L'éducation en France et en Allemagne, diagnostics de notre temps, Paris, L'Harmattan, 2003, pp. 57-70, traduction allemande Erziehungswissenschaftliche Zeitdiagnosen : Deutschland und Frankreich, Waxman, 2003, pp 44-54

 

Mis en ligne par Benyounès et Bernadette Bellagnech

http://lesanalyseurs.over-blog.org

 

Partager cet article
Repost0

commentaires