Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 09:56

Préface

 

L'analyse institutionnelle, la pédagogie et le mouvement biographique

 

L'analyse institutionnelle est un mouvement théorique, né en 1965, qui s'est diffusé dans de nombreux pays. Ce mouvement a fait le tour du monde.

 

En Algérie, il n'est pas inconnu, puisque plusieurs théoriciens de l'analyse institutionnelle sont venus, à des périodes diverses, présenter leurs recherches. De plus, plusieurs chercheurs algériens ont fait leurs doctorats avec des directeurs de thèse français, se réclamant de l'analyse institutionnelle : R. Hess, G. Lapassade, M. Lobrot, R. Lourau (1).

 

Ce mouvement, dont les prémices remontent aux années 1936-1945 en France, n'est pas seulement français. Il a de forts ancrages en Europe, mais aussi en Amérique latine. Au Maghreb, des chercheurs algériens (2) ou marocains (3) ont fait avancer des recherches dans cette direction.

 

Le livre que l'on va lire est important : c'est la première fois qu'une présentation de l'analyse institutionnelle fait l'objet d'une approche interculturelle. Les auteurs ont décidé de travailler en groupe "binational". Ils destinaient cette présentation à leurs étudiants français et allemands, mais suite à ma participation dans l'organisation des 7ème et 8ème colloques internationaux d'analyse institutionnelle de Saint-Denis (juin 2006 et juin 2007), je les ai persuadés de me confier ce nouvel ouvrage qui n'a pas encore été publié en Europe. En effet, je suis persuadé que ce livre intéressera les étudiants algériens.

 

Gabriele Weigand et Remi Hess ont d'ailleurs accepté d'associer l'Université de Constantine à leurs recherches sur le biographique dans la pratique enseignante. Ils ont accepté de venir à Constantine pour travailler avec notre université. Je les en remercie.

 

 

(1)  Les docteurs qui ont travaillé avec R. Hess sont recensés dans M. Daoud et G. Weigand, Quelle éducation pour l'homme total? Remi Hess et la théorie de moments, coll. «Les grandes figures de l'éducation», Dar El-Houda, Ain M'iila, Algérie, 2007, 428 p. (Ce livre rassemble 25 contributions).

(2) A Constantine, Moussa Harrouni et moi-même.

(3) Au Maroc, principalement Ahmed Lamihi, de Tétouan, mais aussi Nourdin El Hammouti, professeur à Fez, qui est l'auteur d'un chapitre du livre Quelle éducation pour l'homme total? op. cit.

 

Mis en ligne par Benyounès et Bernadette Bellagnech

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0

commentaires