Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 15:24

 

 

Etape 2



Pendant toute l'évolution du projet, nous réaliserons des vidéos qui serviront de matériel de base à la réalisation de la vidéo documentaire, Les enfants du désert.



La vidéo documentaire est un support qui permettra de montrer la problématique du lieu, les risques qui existent pour cet endroit violenté par une activité minière, activité considérée en étant cette l'une des plus polluantes de la planète.



Le documentaire sera un matériel de protestation contre les entreprises transactionnelles, mais aussi une proposition pour revaloriser des aires naturelles, qui sont normalement "protégées".

 

Nous pensons qu’il est important de montrer un matériel visuel qui sensibilise avec des images réelles et des témoignages de gens du désert. Il faut montrer clairement comment les entreprises cassent le tissu social, et profitent des Etats dans des voies de développement pour voler ses ressources.


 

 

Le message doit être clair et objectif : il s’agit de montrer que le niveau de consommation des pays développés, ainsi que nos économies globales, fortifient ces entreprises transactionnelles, qui abusent de la situation et obligent les peuples originaires du lieu s'adapter à la manière misérable de la vie qu'ils nomment "Progrès"

 

Dans le cas de Wirikuta, une réserve écologique, mais aussi un lieu sacré d’une culture angulaire du Mexique antique, sont confrontés à un avenir incertain, puisque les intérêts économiques s'imposent violemment aux villages et aux relations qui existent entre eux. Ces intérêts pour l’avenir vont tracer une ligne entre la misère et la destruction de l'environnement.

 


Capacité de diffusion du documentaire :

 

Quand le documentaire a été terminé il sera exposé au le festival de cinéma ECU Festival de Cinéma Indépendant européen ; ce qui lui donnera la possibilité d'être diffusé dans 32 pays.

L'équipe du projet Mexique a pour membre Oscar Moreno, metteur en scène, travaillant actuellement pour l'ECU, et qui participera au montage du documentaire.



Pour la production du documentaire, nous disposons  de tout l'équipement nécessaire, puisqu’au Mexique, la compagnie de production DES GORILLES nous appuie en nous prêtant le matériel technique nécessaire à l’enregistrement, l’édition et le support technique.

 

L'étape 2 du projet est d'une importance extrême, puisqu’il s’agit de réaliser un matériel qui pourra porter le message plus loin, car bénéficiant d’un fort appui local et international, avec l’objectif d'informer sur les problèmes environnementaux, et de faire pression avec une autre stratégie.

 

 

 

Etape 3



La dernière étape sera la clôture du projet 2013, puisqu'en fonction des recours cette année, seront réalisés 2 herbiers, et peut-être 3 ou plus dans un avenir proche.



Le projet proposé par le CIVD fait partie d'une série de projets à court ou moyen terme, déjà en marche. Des activistes collectifs et des groupes estudiantins y participent. Le projet s’arrêtera cette année à la fin du mois d’août.



La fin du projet aura lieu pour la première fois dans un festival ayant pour terme la défense de Wiriluta et de l'environnement. Ce sera le point de convergence de quelques projets, qui culmineront ensuite avec un festival culturel qu'il aura pour objectif de montrer l'intérêt vital de la préservation de notre désert.

 

Divers groupes d´artistes mexicains de renom font partie de l´organisation et du déroulement du festival. L´intérêt de faire un festival est d’apporter la culture et des activités artistiques aux habitants de Las Margaritas et des zones isolées et déconnectées de tout accès à la culture 



À l'intérieur de ce festival de l'environnement nous nous limitons à la participation à quelques pièces de théâtre proposées par les compagnons des arts de Paris 8, et à la diffusion.

 

 

 

Mexique

 

La Problématique

 

Dans cette zone semi désertique, il y a deux siècles, des mines parmi les plus productives du Mexique ont causé une détérioration sociale, et introduit une division entre les villages qui, par le passé, avaient des relations directes.

 

L'impact écologique de cette activité se paie maintenant très cher.

 

Actuellement la zone présente  des surfaces très fortement contaminées, un appauvrissement et une érosion des sols, et une importante pénurie d'eau. En 2011 il a eu la pire sécheresse des 50 dernières années, sans qu’il y ait eu par la suite un report de pluies au cours de l'année.



Sous le dernier gouvernement du Président Felipepe Calderon Hinojosa, 27 pour cent du territoire national mexicain est actuellement donné en concession à des entreprises  étrangères ; 74% des concessions se trouvent aux mains des entreprises minières sur le territoire sacré de Wirikuta où 60 000 hectares au plein cœur du désert sont mis à disposition des compagnies.

 


La zone du projet viole les lois nationales et les traités internationaux. L'impact environnemental sera irréversible, il en sera de même pour la composition sociale des communautés, car leur première source de revenus est le tourisme. Il est évident qu’avec une activité industrielle de cette ampleur, la qualité du paysage du lieu va disparaître, ainsi que les ressources qui représentent le tourisme dans cette zone.



Les méthodes que proposent ces compagnies sont les plus agressives pour l'environnement existantes au monde, plus violentes encore que celles utilisées dans le passé, car  ils disposent d'une haute technologie dans le domaine de l'exploitation de l’argent : la plus rapide au moyen d’explosions et d’une consommation immense d'eau, pour séparer l'argent d'autres minerais.

Seulement la demande en eau qu’implique l'exploitation de l’argent, ce sont des millions de litres par jour qu'ils termineront contaminés par des métaux lourds et qui seront une menace pour la vie et la biodiversité du lieu, et ce d’autant plus que dans cette zone désertique l'eau n’est pas abondante, ce qui sous-entend qu’il faut l’acheminer de lieux plus lointains et que cela est susceptible de provoquer une crise sanitaire qui s'étendra à d'autres communautés.



En Juin 2010 l'état mexicain a signé la loi de consultation indigène qui établit que toute communauté indigène devra obligatoirement être consultée, pour n'importe quel octroi de concessions, de contrats, d'usages et jouissance de ses terres et de ressources naturelles, "Le peuple Wirrarika n'a jamais été consulté" et il s'oppose complètement aux décisions prises par le gouvernement fédéral.



Les intérêts privés mettent en péril l'intégrité du peuple Wirrarika.

 

 

 

Transmis par Annie Couëdel

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

 

http://journalcommun.overblog.com/ 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benyounès Bellagnech - dans Annonce
commenter cet article

commentaires