Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 09:52

L’en commun des diaristes

 

 

Augustin me demande d’intervenir dans ce forum des diaristes pour la deuxième année. L’expérience de l’année dernière a été riche en échanges entre les intervenants sur une multitude de thèmes et sujets suscités par la pratique du journal chez les uns et les autres. Le forum s’est transformé en cours autogéré par les étudiants bien que l’objectif fût de parvenir à rédiger un journal introductif à la recherche. L’objectif cette année reste le même, c’est-à-dire que les diaristes ont d’ores et déjà entamé l’écriture de journal au sens large du terme ; ils ont acquis un certain savoir en la matière et sont prêts à s’orienter vers la recherche.


L’une des caractéristiques de la pratique du journal est la liberté. En effet, lorsqu’on se met à écrire le journal, on prend le maximum de liberté pour rédiger tout ce qui nous passe par la tête, vécu, vu, entendu, ressenti, lu, conçu, observé, constaté, etc. Cette liberté est indispensable car elle permet à l’écrivant de franchir, même virtuellement, les obstacles qui risquent de bloquer l’élan de l’écriture. Les Surréalistes ont tracé la voie de cette écriture libre qui a eu une influence incontestable sur l’analyse institutionnelle en la personne de l’un de ses théoriciens René Lourau, lequel a par ailleurs écrit [Le journal de recherche, matériaux pour une théorie de l’implication, Paris, Méridiens Klincksieck, 1988]. Moi-même, j’ai commencé l’écriture du journal par ce que j’ai appelé le journal total, journal dans lequel je notais absolument tout ce qui me traversait l’esprit avec une liberté sans limite ne respectant aucune règle si ce n’est celle d’écrire ici et maintenant ce qui me vient à l’instant. C’est un exercice intéressant du moment où il permet de se lancer d’abord dans l’écriture du journal.


Le diarisme est à la fois une pratique et une théorie. Dans sa pratique du journal, Remi Hess développe en parallèle la théorie des moments, ce qui lui a permis dans le même temps de passer du journal tout court au journal des moments. Je vous invite à lire les journaux publiés dans la collection «Journal des moments et moments du journal». Ainsi, l’histoire du diarisme a connu par cet apport un développement de l’écriture du journal permettant une clarification épistémologique, un ancrage du diarisme dans la relation pédagogique et dans le rapport au savoir. Nos échanges peuvent s’appuyer sur ces acquis, afin de permettre à chacun de tracer son propre chemin vers la recherche.


En master 2, il est demandé aux étudiants de rédiger un mémoire de recherche. Le fait de commencer dès le master 1 à envisager cette recherche, à tracer des pistes, à se confronter aux travaux des autres chercheurs sur le thème choisi, peut faciliter la préparation et la rédaction du mémoire.


Ma position en tant qu’intervenant dans ce forum consiste à participer au débat sur la thématique de l’entrée dans la recherche, sachant que cette entrée reste inachevée et donc ouverte à la discussion en permanence. Je vous invite donc si vous le souhaitez à vous inscrire à la newsletter du blog «lesanalyseurs.over-blog.org », sachant d’une part que j’y publie aussi mes interventions dans la catégorie pédagogie virtuelle, et d’autre part, que ce blog a été créé, afin de poursuivre les débats sur la recherche, le diarisme et l’analyse institutionnelle. C’est un travail collectif qui s’y déploie au jour le jour. On y trouve des journaux, des extraits et des articles. N’hésitez pas à y déposer vos commentaires ou vos questions auxquels les auteurs seront invités à répondre.


Ma démarche consiste à lire chaque jour le forum et à réagir de temps en temps aux contributions dans le cadre de l’en commun qui est l’écriture du journal orienté vers la recherche.


A la lecture d’Anne-Valérie, d’Ali, de Theano et de Sabrina, je constate qu’un pas est franchi pour chacun dans l’écriture du journal ainsi que dans la réflexion sur la pratique du journal. Quelques thèmes surgissent qui méritent probablement davantage de développement. Je me contenterai de les rappeler pour l’instant et d’inviter à la discussion.


Le moment : il serait judicieux de revoir à l’occasion la théorie des moments développée par Remi Hess.

L’histoire ou le récit de vie : choix de lecture par Sabrina et qui peut donner lieu à une discussion entre nous. Je reste un peu dubitatif sur la question de l’identité que je traite par ailleurs dans une série d’articles intitulée «L’identité : question métaphysique» (publié sur le blog Lesanalyseurs.over-blog.org catégorie société).


Anne-Valerie et Ali se lancent dans la discussion sur le journal en s’appuyant sur des connaissances en la matière et nous invitent au débat sur le journal de recherche, thème lancé par Theano.


Ainsi la discussion est bien entamée pour ceux et celles qui veulent se joindre au forum.

 


Benyounès Bellagnech

http://lesanalyseurs.over-blog.org        

Partager cet article
Repost0

commentaires