Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 09:19

La fin d'une période

 

 

On a l'impression en ce moment, de vivre à Vincennes la fin d'une phase. C'est le moment d'un premier bilan général. Il est difficile encore, en ce moment, de faire le tri entre ce qui va continuer à se développer et ce qui régresse et peut disparaître. Nous connaissons l'exemple de Nanterre, complètement stabilisé après mai 1968. L'expérience de Vincennes, certes, n'est pas celle de Nanterre ; elle en est Plutôt le résultat par l'intermédiaire de Mai. On peut penser que les Nanterrois de 1967 désiraient, en tant qu'étudiant, ce que propose Vincennes en 1976. Mais raisonner ainsi, c'est autonomiser l'institution universitaire, comme le fait, par exemple, I. Illich, et la couper du contexte dit politique et social. Il faut se demander au contraire ce que deviendra Vincennes dans le changement général de notre société. Il faudrait également être capable de prédire l'évolution des processus internes de changement. Cela n'est pas possible. On a donc tenté de décrire, de manière très générale, ce qu'est Vincennes, aujourd'hui.

 

 

Une Université dont la crise est celle que l'Université française connaît depuis mai 68.

 

 

Vincennes est le révélateur de cette crise : elle montre l'impasse et peut-être, en même temps une solution.

 

 

L'Université de Paris VIII Vincennes voudrait être avant tout une université populaire et un lieu de formation continue. C'est aussi une université en crise permanente: mais la crise est devenue permanente dans l'ensemble de l'Université française depuis mai 68: en ce sens, Vincennes est analyseur de l'université française.

 

 

Georges Lapassade

 

Mis en ligne par Benyounès et Bernadette Bellagnech

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0

commentaires