Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:16

L'instituant l'institué 

 

 

L'institution est faite des rapports constants entre l'ordre institué - ce qui est ici l'officiel n'épuise pas le contenu de cet ordre - et les forces instituantes.

 

 

- Dans l'ordre de l'institué, on ne doit pas inscrire, seulement tout ce qui régit d'une part, la cogestion du système universitaire (la loi d'orientation) et d'autre part le cursus des études. Il faut y ajouter encore: le poids des traditions universitaires en matière de cooptation des enseignants, de hiérarchie, d'évaluation des connaissances et de distribution du savoir. L'institution universitaire, c'est l'institution du « savoir ». Autour de ce principe fondamental, l'institution s'organise.

 

 

- Dans l'ordre de l'instituant, on peut inscrire : l'innovation, l'invention de nouvelles structures, mais aussi la vie dite « informelle » des groupes, les pressions diverses qui s'exercent constamment pour déséquilibrer et ré-équilibrer le système en permanence, la composition des groupes, le jeu des idéologies et des forces, le travail des analyseurs du champ.

 

 

Le concept de l'autogestion, pris à la rigueur, ne suffit pas à décrire toute la vie instituante. L'autogestion est en effet, un concept organisationnel. Et c'est dans l'autogestion que se situe ce jeu de l'instituant et de l'institué, ou, si l'on préfère, la dialectique de l'autogestion instituée et de l'autogestion instituante.

 

 

On doit avoir sans cesse présents ces concepts et les prendre en compte si l'on veut progresser dans une analyse institutionnelle de l'Université, et des autres ensembles sociaux.

 

 

A Vincennes, l'expérimentation la plus avancée nous paraît se situer, non au niveau de critères définissant le statut expérimental, mais au niveau de l'institutionnalisation.

 

 

Au début, dans les premières années, l'innovation institutionnelle était plus facile. Il est toujours possible, du moins à ce jour, d'introduire de la nouveauté dans le système.

 

 

On peut également innover dans la « participation » quotidienne et « informelle » à la gestion.

 

 

La situation de déséquilibre à Vincennes comme ailleurs, est une bonne condition expérimentale. Elle institue une crisanalyse permanente, avec ses points de crise ouverte et ses périodes plus calmes, qui permet de remettre continuellement le système en question, de le garder ouvert.

 

 

Georges Lapassade

 

Mis en ligne par Benyounès et Bernadette Bellagnech

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0

commentaires