Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 14:23

 

Chers amis 

 


Je partage avec vous cet événement. D´une façon ou d'une autre vous avez contribué à ce travail. Impossible de vous oublier. Merci de ma part et de la part des habitants de Mangueira. 
Affectueusement
Lúcia Ozório
11320073.jpg

 

 

 

 

Co-inspirations dans la ville

 

 

Images – histoires orales de vie de Mangueira. Débat : à PUC université, Rio de Janeiro,  le 31/10/2013 à 15 h Lieu : Pilotis Frings. Exposition à la Bibliothèque Publique de Mangueira  Jair Campos da Silva, adresse: 850 Rue Bartolomeu de Gusmão, Mangueira, Rio de Janeiro, Brésil.  Inauguration avec un débat: le 21/11/2013 à 17 h. L´exposition aura lieu jusqu’au 29/11/2013 de 10h à 16 h.

 

 

 

Cette année 2013, notre travail de recherche à Mangueira fête son dixième anniversaire. Nous commémorons une trajectoire composée de multiples chemins vécus ensemble, à la façon d’une recherche-processus qui prend en compte le temps communautaire, sans peur des murs, en essayant de construire de nouveaux espaces-temps du commun. Nous relevons  un désir commun à Mangueira, exprimé par Celso, habitant de la communauté au début de notre travail:

 

 

Nous allons raconter des histoires de rezadeiras (personnes pieuses qui soignent les habitants), d´éleveurs de porcs, de verdureiras (petits vendeurs de légumes), des gens d'ici. Mangueira a besoin de cela. Tout le monde pense que Mangueira est une école de samba ou un territoire de marginaux. Au milieu de tout cela il y a la communauté que personne ne connaît.”.

 

 

Avec ce partage des expériences de vie, Mangueira affirme que la ville a des traces, des pistes de l´humanité de la culture. Notre travail a débuté en 2003, à un moment où la communauté subissait l´opération « tolérance zéro » de l´Etat de Rio de Janeiro, et une fois de plus, par la violence  médiatique qui criminalise les communautés pauvres. A cette violence, Mangueira répond par un désir de « communiser » la puissance de ses histoires de vie, l´âme du morro, sa vie, ses gens.

 

 

L´idée de cette commémoration est de faire un exercice d´imagination politique en cherchant des alliances avec la puissance des mouvements sociaux qui arrivent au Brésil, dans le monde. Ce travail avec Mangueira, depuis dix ans, veut déplacer la scène politique – du palais à la rue, de l’historiographie du pouvoir à l´histoire de vie des habitants des communautés pauvres -  ne voulant qu´inciter des processus imprévus, constituants. La Bibliothèque Publique de Mangueira dans sa précarité de bibliothèque d´une communauté pauvre de la ville de Rio de Janeiro sera notre lieu pour réaliser cette exposition. Au cours du débat le 21 novembre 2013, nous aimerions bien compter sur une polyphonie sonore, visuelle, scénique, avec vos chants, vos poèmes, vos voix. Les images de Mangueira vont chercher communément, «l´âme du morro, sa vie, ses gens ». Venez tous vous plonger dans des niveaux de communauté sensibles à la pulsation de la vie, au pouvoir qu´elle a de (se) créer, d'inventer.

 

 

Si vous pouvez, amenez des livres, la bibliothèque en a besoin.

 

 

Appui de cette recherche: habitants de Mangueira, indispensables; université UERJ-FAPERJ; laboratoire EXPERICE, France – (universités Paris 8 et Paris 13-Nord); laboratoire LIPIS - université PUC-RJ; GT psychologie communautaire – ANPEPP. RJ; Edpop – Brésil ; L´AMAP-France. 

 

 

Lúcia Ozório.

Partager cet article
Repost0

commentaires