Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 11:53

 

CHRONIQUE POLITIQUEMENT INCORRECTE No 19


« L’abandon à la mort… de 76 000 fous par le régime de Vichy ».

L’avis du Dr Michel Caire

 


Le psychiatre Michel Caire (actuellement Chef de service du Département d'Information Médicale de l'EPS Maison-Blanche) a longuement rendu compte et analysé, sur son site « Histoire de la psychiatrie en France », site de référence en la matière, le livre : « L’abandon à la mort… de 76 000 fous par le régime de Vichy ».

 

 

Nous publierons dans les chroniques qui vont suivre (quatre exactement), avec son accord, son avis sur le livre. Les sous-titres sont de moi, Armand Ajzenberg.

 



L’avis du Dr Michel Caire, commence ainsi :

 


« Une contribution polémique au débat sur l'hécatombe dont les hôpitaux psychiatriques furent le théâtre sous l'Occupation, dont le régime de Vichy porterait la responsabilité directe.

 


Bien que très axée sur la dénonciation des thèses opposées et de leurs auteurs, l'étude d'A. Ajzenberg, acteur engagé de longue date dans le combat initié par Lucien Bonnafé et Pierre Durand, et poursuivi par Max Lafont, Patrick Lemoine, Antoine Spire et autres, est intéressante et documentée, comme le texte d'A. Castelli consacré à Montfavet (publié en 1996 dans la revue Chimères) ».

 



Un essai-pamphlet

 


« Cet essai, qui, de l'aveu-même de son auteur, "se veut aussi un pamphlet" (p.102), pourra aussi sans doute être considéré comme partisan et manichéen par ceux qu'il cite à de multiples reprises, pour certains accusés d'erreurs méthodologiques, d'aveuglement, de contradictions, d'ignorance, de "mauvaises manières" (p.102, p.105 et suiv.), de manipulation (p.103, p.113, p.116, p.117, p.148, p.190), de mensonge (p.79, p.102, p.113, p.117, p.119, p.125, p.126, p.137, p.140, p.143, p.190), etc. : Henry Rousso, - « exécuteur sans jugement » (p.30) des livres de Lafont et Durand et suspect d'incompétence en la matière - et Eric Conan, et surtout Isabelle von Bueltzingsloewen, dont le nom revient à de si nombreuses reprises que l'historienne apparaît comme la principale cible de l'auteur, particulièrement pour avoir "innocenté" Vichy sur la question étudiée : « L'abandon à la mort... peut apparaître comme un réquisitoire contre le livre de Mme Von Bueltzingsloewen. Ça l'est effectivement » (p.27) : « Cet essai-pamphlet" se veut « une lecture critique » de ce livre » (p.102).

 



Olivier Bonnet et Claude Quétel, Denis Peschansky, Elisabeth Roudinesco (notamment p.108-109, p.119 à propos de son papier sur Bonnafé en 2003, et p.174), Pierre Assouline sont également cités pour s'être opposés aux conclusions des tenants de la thèse de l'"extermination douce" tolérée sinon organisée par l'État Français, pour avoir partagé, entièrement ou partiellement, les thèses d'Isabelle von B. (p.103) ».

 



Les chroniques suivantes, rendant compte du texte du Dr Michel Caire auront les sous-titres suivant :


- Les mystères d’une circulaire.

- Volonté ou non de laisser mourir.

- Des difficultés à qualifier la « chose ».

- Le nombre des morts ?

 


________________________________

 

RAPPEL : CES INFORMATIONS RÉGULIÈRES SONT DIFFUSÉES ACTUELLEMENT À UN GROUPE DE PLUS DE 930 RELATIONS DE 1ER NIVEAU ET, SI VOUS Y VOYEZ UN INTÉRÊT, À PLUS DE 200 000 AUTRES RELATIONS DE 2ÈME NIVEAU, SI BIEN SÛR CELLES-CI SONT PAR VOUS RELAYÉES.



À SUIVRE…

 

 

Transmis par Armand Ajzenberg

 

 

 

http://lesanalyseurs.over-blog.org

Partager cet article
Repost0

commentaires