Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

9 juillet 2018 1 09 /07 /juillet /2018 09:36

Université PARIS 8

Vincennes-Saint-Denis

Laboratoire EXPERICE

Ecole doctorale « Sciences sociales »

 

 

Benyounès BELLAGNECH

 

Dialectique et pédagogie du possible, métanalyse

 

Thèse en sciences de l'éducation

sous la direction de Remi HESS

 

 

Ecole doctorale : Sciences sociales

Laboratoire Experice,

axe 3 : éducation tout au long de la vie

 

Thèse soutenue le 25 juin 2008

sous la direction du professeur Remi Hess

 

 

Jury : Remi Hess, d., Lucia Ozorio, Eliana Ramirez, Patrice Ville, Gerard Schleminger, rapporteur, Gabriel Weigand,présidente, Armando Zambrano.

 

 

Rapport pour justifier de la mention

«  Très honorable avec félicitations »

 

 

Le candidat a présenté tout d'abord un dispositif de soutenance de sa thèseDialectique et pédagogie du possible, métanalyse, tout à fait original. Il a mis sa thèse en ligne depuis février 2008. Ainsi, 300 personnes (dont 80 sont présentes à la soutenance) ont pu prendre connaissance du texte qui a été débatu…

 

Ce travail a allié la réflexion théorique et le bilan d'une pratique de neuf années selon une technique très spécifique qui lui permet de s'inscrire comme l'un des garnds théoriciens et praticiens du mouvement de l'analyse institutionnelle.

 

En 1999, Benyounès Bellagnech découvre ce mouvement de l'analyse institutionnelle. Il a déjà fait tout un itinéraire sur le terrain de la philosophie. Il rencontre René Lourau et décide de suivre son séminaire, dont il restitue les développements dans un journal. Malheureusement, René Lourau meurt en janvier 2000 et Benyounès décide de se tourner alors vers Georges Lapassade, puis Remi Hess et Patrice Ville qui tentent de reconstruire le mouvement institutionnaliste après la disparition de René Lourau, puis de Raymond Fonvieille (septembre 2000).

 

L'analyse institutionnelle de Paris 8 cherche sa voie jusqu'en mai 2002, moment historique où Le Pen faisant davantage de voix que Jospin, les institutionnalistes tentent de penser la situation : ils produisent le numéro 1 de la revue Les irrAIductibles, un volume de 500 pages rassemblant des textes d'enseignants et d'étudiants sur le thème « Analyse institutionnelle et politique ». Benyounès écrit la chronique des discussions de groupe, le contenu des séminaires. Il met en ligne sur une liste de discussion tous les débats qui traversent le département des sciences de l'éducation chaque semeine. Ainsi, 300 anciens thésards ou étudiants actuels éloignés ( qu'ils soient au Brésil ou en Bretagne) peuvent suivre le travail en cours.

 

On sait qu'aujourd'hui la revue Les irrAIductibles a 14 numéros parus, représentant près de 7000 pages publiées dont plus de 50 % de textes étrangers et dispose d'un réseau international regroupant plus de 300 correspondants réguliers. Benyounès a créé une collection qui a déjà sorti 9volumes, le dernier étant le livre de Georges Lapassade, De Vincennes à Saint-Denis, essai d'analyse interne, que Benyounès a contribué à éditer.

 

La thèse présente donc le travail accompli au jour le jour entre 1999 et 2008 pour réinventer l'idée d'une pédagogie du possible portée par les mouvements Freinet, de la pédagogie institutionnelle et de l'autogestion pédagogique.

 

Pour toute ces raisons, le jury a proclamé Benyounès Bellagnech docteur en sciences de l'éducation et lui attribue à l'unanimité la mention Très honorable avec félicitations.Le vote a eu lieu à bulletins secrets.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires