Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Benyounès Bellagnech
  • Le blog de Benyounès Bellagnech
  • : Analyse institutionnelle : Théorie et pratique au sein des institutions politiques, éducatives et de recherche. L'implication des individus et des groupes dans la vie politique et sociale.
  • Contact

Recherche

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 09:53

Bonjour,

Ci-après quelques informations. Bonnes lectures donc.

QUAND LOUIS RENAULT FOURNISSAIT DES VÉHICULES AUX ARMÉES NAZIES AVANT MÊME LA DÉCLARATION DE GUERRE

En 2010, une polémique était née : Renault fabriqua-t-il sous l’occupation des chars pour la Wehrmacht ? Oui, non ? En tout cas il en répara. Ce qui est certain, c’est qu’il livra alors des centaines de milliers de véhicules. On sait aussi qu’aucune armée constituée uniquement de chars ne pourrait opérer si elle n’était accompagnée par l’infanterie, celle-ci se déplaçant en camions. Ce qu’on sait moins, ou pas du tout, c’est que Renault fut apparemment aussi fournisseur de la même Wehrmacht avant même la guerre.

À ce propos une anecdote personnelle. Enfin, une histoire racontée par l’une de mes tantes, Marie Kalinsky, extraite de son journal personnel. Elle fut sous l’Occupation résistante à la M.O.I. Elle fut aussi après la guerre ma seconde mère.

Voici l’histoire : « Aubervilliers, 9 juin 1940. Quelle triste journée, malgré le soleil qui nous réchauffe et nous donne de la gaîté, c’est la défaite de l’armée française. Des soldats sur les routes et partout, dans un état pitoyable. Ils courent, ils courent. Ils fuient l’ennemi qui les poursuit. La boulangère du coin de la rue a mis devant sa porte une table avec des boissons rafraîchissantes et les malheureux soldats s’arrêtent pour étancher leur soif. Un soldat s’écroule parterre. Il ne peut plus marcher. Il demande des habits civils pour ne pas être fait prisonnier. C’est triste.
À 16 heures, la police d’Aubervilliers part à une vitesse inimaginable (nous les voyons par la fenêtre car nous habitons près du commissariat), en voitures, en motos, en bicyclettes. Ceux qui partent à pied courent aussi vite que les cyclistes.
À 17 heures, je vois la police revenir. Ah l’espoir ! Les allemands sont-ils repoussés ? Je descends au commissariat. Le désespoir est encore plus grand. À ma question, voici la réponse : « nous ne savons rien Madame ». On nous a donné l’ordre de rester sur place. Je me risque à poser une question : « dans ce cas, les allemands doivent être repoussé ». « Oh non Madame, ils sont au Bourget. Ils vont être ici au plus tard demain matin ».
À 19 heures, arrivée des troupes sénégalaises. Nous n’osons plus sortir dans la rue. À 20 heures, on nous oblige à descendre dans les abris : on va faire sauter les dépôts de pétrole et à La Courneuve l’usine d’armements. La nuit est calme. Rien ne se produit. L’ordre est arrivé de tout laisser en place. Si quelqu'un désobéit et fait du sabotage, il sera fusillé sur place.
Le matin du 10 juin, nous sommes sur la route qui mène au Bourget. Beaucoup de monde. Je vois la police du commissariat en civil, non armée. Je suis à côté du premier secrétaire du commissariat. Nous regardons les troupes allemandes défilées en ordre parfait. Soudain, le policier pousse un cri et prend sa tête dans les mains. Je lui demande : « qu’est qu’il vous arrive ». Il me répond : « vous ne voyez pas ? Ce sont nos voitures, des Renault ».
Ainsi Louis Renault, s’il fournissait des véhicules aux armées nazies pendant la guerre, en aurait aussi fournit aux mêmes armées pendant la préparation de celle-ci ?

Ceci est l’extrait d’un billet diffusé sur Mediapart qu’on peut retrouver sur : http://blogs.mediapart.fr/blog/armand-ajzenberg/070415/la-france-resiste-au-monde-suite-1

On peut aussi, bien sûr, le lire directement ici en fichier joint.

Et maintenant un peu de PUB :
1 -Venez découvrir l’exposition de Francine Mayan
« Et maintenant survivre… et transmettre »
des peintures et céramiques commémorant la Shoah
avec des toiles inédites de la libération des camps
http://xt1y.mj.am/nl/xt1y/s7t9o.html

2 – Anne Slacik : « La Danse idéale des constellations »
vendredi 17 avril 2015 à 19h
http://www.kiosq.sqy.fr/exposition/balades-anne-slacik-prsences
et
exposition présentée du 17 avril au 31 mai 2015

Galerie de la Ferme du Mousseau
Centre Artistique Municipal
23 route du Mesnil - 78990 Elancourt
mercredi et dimanche : 14h-18h
samedi : 14h-20h30

Partager cet article

Repost 0
Published by Benyounès Bellagnech - dans Information
commenter cet article

commentaires